This project was to create a book in a two week deadline. Inside, I explored the meaning and the complexity of the first name as a concept: The difficulty of choosing one’s childs name, a girl or a boys name, name that fit for both sexes, a first name palindrome (readable from both sides), a short name (2 letters), a really long name, hyphenated first name, first name inspired by an object, color or the way to write the first name. I finally found a Top Ten List of Boy’s and Girl’s names 1990, 1950, 2000 and 2014. Analyzing these lists, I came to the conclusion that the disappearing names reappear some 50 years later. Names a never really created, they just come back.
 
---
 
Ce projet consistait à réaliser un livre de 200 pages dans un court délai, plus précisément 2 semaines.

À  l'intérieur de ce livre, j'ai exploré les prénoms à son sens le plus large. Lorsque l'on doit réfléchir au prénom d'un enfant, il y a énormément d'élément que l'on doit réfléchir : un prénom pour un petit garçon, une petite fille, un prénom de style androgyne, un prénom palindrome (qui se lit dans les deux sens), un prénom très court (2 lettres), un prénom très long, un prénom composé, un prénom qui est objet ou une couleur de la vie de tous les jours et la manière de l'écrire.
 
J'ai aussi trouvé un article qui énumérait les prénoms les plus étranges à Montréal en 2013. En plus, de nommer quelques exemples de couple du même prénom.
 
J'ai finalement fait un recensement (un top 10) des prénoms pour fille et garçon des années 1900, 1950, 2000 et 2014. Avec ce relevé de prénom, j'ai constaté qu'il y a des prénoms qui disparaissent, mais qui reviennent à la mode 50 ans plus tard. 
 
Pour reprendre une expression : «la mode revient à tous les 20 ans». En ce qui concerne les prénoms, je crois qu'on pourrait modifier cette expression pour dire «les prénoms reviennent à tous les 50 ans»

You may also like

Back to Top